Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

Au Brésil,
jours tranquilles à Borda do Campo

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

Si les repas de Janaina sont délicieux, c’est parce qu’ils ont le goût de l’autonomie.


Au bord de la route qu’empruntent les camions en direction du port de Paranaguá, le quartier Borda do Campo est l’un des plus pauvres de São José dos Pinhais. Au milieu des années 1990, Renault do Brasil y a implanté une usine juste de l’autre côté de la bretelle d’autoroute, contribuant à l’explosion démographique de São José. La ville comptait 132 000 habitants en 1992, elle en abrite aujourd’hui plus de 300 000. Attirées par la promesse d’une vie meilleure, des familles vulnérables sont venues s’y fixer. Beaucoup d’entre elles habitent aujourd’hui Borda do Campo. Elles ont parfois trouvé du travail mais ont surtout rencontré sur leur chemin les fléaux qui gangrènent la société brésilienne : économie grise, violence familiale, trafic de drogue, prostitution.

Les femmes ont pris l’initiative

Pourtant, en 2002, les femmes de Borda do Campo décident de prendre leur destin en main. Un premier projet naît – planter un potager communautaire pour nourrir les enfants – et avec lui une association, baptisée « Borda Viva. » Rose, ancienne bénéficiaire qui préside aujourd’hui l’association, raconte : « Le quartier était comme mort. Nous appeler Borda Viva, c’était lui redonner vie. » Dès 2005, Renault do Brasil offre deux véhicules à l’association et la soutient financièrement. Très vite, les projets s’étoffent, avec une cuisine communautaire, puis une maison de la couture, et les liens entre Renault do Brasil et Borda Viva se resserrent. « Nous avons une responsabilité envers les communautés qui nous entourent, explique Silvia Barcik, directrice adjointe de l’Institut Renault do Brasil. Encourager l’écosystème créé par Borda Viva, qui travaille à la fois sur l’accès à l’éducation, la sécurité alimentaire, la lutte contre la pauvreté et l’émancipation des femmes, était une évidence. » En 2010, lorsque l’usine commande des filets antigrêle pour son parc de véhicules neufs à un sous-traitant, ce sont les couturières de l’association qui réalisent la commande. « Ce très gros contrat nous a permis de développer nos actions et d’atteindre beaucoup plus de femmes au sein de la communauté », explique Rose.

Un exemple à suivre pour d’autres communautés

Aujourd’hui, la maison Borda Viva, construite en 2015, est le cœur du quartier. Les femmes y préparent quotidiennement 120 repas pour le restaurant ouvert au public. Elles ont aussi développé une activité de traiteur pour les entreprises environnantes, dont Renault do Brasil. Plus de 130 enfants déjeunent chaque jour à la cantine de l’association ou s’y rendent pour des activités périscolaires gratuites. La maison de la couture regroupe neuf femmes auto-entrepreneuses et a embauché une designer styliste pour sortir deux fois par an une collection de créations à base de chutes de tissus et matériaux recyclés.

« Le quartier était comme mort, appeler notre association Borda Viva, c’était lui redonner vie. »

Consécration, leurs sacs à base de sangles de ceinture de sécurité sont même vendus sur les Champs-Élysées à l’Atelier Renault.
Et demain ? « Il y a d’autres communautés au-delà de l’autoroute, rappelle Rose. Ce que nous avons fait, elles peuvent le faire aussi, et nous allons les y aider. »

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

lire plus

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

3 leviers

— Enfance
Depuis le début de l’intervention de l’association, 337 176 repas ont été servis et 1 338 enfants de 446 familles ont bénéficié du projet. Chaque année, depuis 2010, des campagnes de levée de fonds, ont financé des cadeaux de Noël et des vêtements d’hiver pour près de 3 000 enfants.

— Formation
32 femmes ont été formées par la cuisine-école, parmi lesquelles 16 ont été embauchées par l’association ou des entreprises de la région. À ce jour, 69 participantes ont été formées à la maison de la couture.

— Autonomie
Les mères de famille accompagnées par l’association sont devenues plus indépendantes, plus actives et concernées par la communauté par leur participation effective aux travaux de l’Association.

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

— Social business et
insertion Mobiliz

La difficulté d’accès à la mobilité est le premier frein à l’insertion ou la réinsertion socioprofessionnelle. Pour résoudre de façon entrepreneuriale ce problème social, le Groupe Renault développe depuis 2012 un programme solidaire, Mobiliz, qui s’appuie sur les principes du Social Business. Développé en partenariat avec des acteurs du monde associatif et académique et des acteurs publics, Mobiliz conjugue trois approches : l’engagement des garages labellisés Renault solidaires, qui se portent volontaires pour proposer aux bénéficiaires du programme une offre de produits et services de qualité à prix préférentiels ; l’action de la société d’investissement Mobiliz Invest S.A.S, qui finance et accompagne des entreprises proposant des solutions de mobilité innovantes à fort impact social pour les personnes en situation d’exclusion, et enfin, le parrainage par Renault de la chaire Entreprise et Pauvreté d’HEC et sa participation à l’Action Tank Entreprise et Pauvreté pour une économie plus inclusive, créatrice de valeur économique et sociétale.

Retrouvez deux exemples d'actions de responsabilité sociales soutenus par le Groupe Renault. Le premier concerne le garage soclidaire Mobiliz en France et le second l'accès à l'éducation au Maroc.
RSE

Un Groupe solidaire

— Quinze ans d’actions Fondation Renault

Depuis sa création en 2001, la Fondation Renault a permis à plus de 950 étudiants de 35 nationalités de bénéficier d’une bourse d’études pour intégrer des programmes de formation précurseurs dans les domaines du management multiculturel, de la sécurité routière ou de la mobilité durable. La Fondation s’est en effet fixé une mission éducative et humaniste : celle de former les nouvelles générations aux métiers de demain pour leur permettre d’évoluer dans un monde professionnel global et multiculturel. Les cinq programmes qu’elle propose aujourd’hui doivent permettre d’anticiper les besoins tout en contribuant à promouvoir l’égalité des chances et les relations interculturelles.

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

— Depuis Rio, un autre
regard sur le handicap

Lors des derniers jeux Paralympiques de Rio 2016, Renault s’est engagé dans cinq pays auprès de sept athlètes pour former le Renault Handisport Team et contribuer ainsi à changer le regard sur le handicap. Avec quatre médailles d’or, trois médailles d’argent et trois médailles de bronze, l’équipe est revenue du Brésil avec un très beau palmarès. Le conseil de Marie-Amélie Le Fur, triple médaillée en athlétisme lors de ces Jeux, aux jeunes handicapés qui rêvent d’y participer : « Croyez en vos rêves, foncez et donnez-vous tous les moyens d’y parvenir. N’oubliez pas l’importance de l’humain et du partage. »

— Près de 15 millions
d’enfants sensibilisés

Le programme à vocation pédagogique « Sécurité et mobilité pour tous » s’adresse principalement aux enfants et aux adolescents. Lancé en 2000 par le Groupe, il a déjà permis, avec plus d’un million d’outils pédagogiques distribués, d’informer plusieurs millions de jeunes dans le monde. Déployé actuellement dans une dizaine de pays, c’est aujourd’hui l’une des opérations de sensibilisation à la sécurité routière les plus ambitieuses menée par un constructeur automobile. « La Route et Moi », destiné aux enfants du primaire, a ainsi été adopté et déployé en Pologne, en Slovénie, en Bulgarie, en Croatie, au Portugal, en Turquie, au Brésil, en Argentine et en Colombie.

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde
Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

« L’un des premiers freins
à l’insertion est la difficulté d’accès à la mobilité »

Rencontre avec Oliver Faust,
directeur de la RSE du Groupe Renault



Quelle est la philosophie de Renault en matière d’engagement responsable ?

Oliver Faust  —  La première responsabilité d’une entreprise, c’est d’assurer sa profitabilité et la pérennité de ses activités. Nous sommes un constructeur automobile. La voiture est un formidable instrument de liberté, mais elle a aussi des impacts négatifs en termes d’accidents de la route et d’environnement. Notre responsabilité naturelle est donc de nous attaquer à ces deux sujets. Mais notre responsabilité ne s’arrête pas là. Nous faisons partie d’un écosystème. La société attend de nous que nous partagions la création de valeur, notamment dans nos bassins d’emploi, en luttant contre l’exclusion et la pauvreté. Et à l’intérieur de notre organisation, notre performance passe par le bien-être de nos collaborateurs, par leur formation, par la promotion de la diversité au sein de nos équipes.

L’entrepreneuriat social est aussi une piste qui vous intéresse ?

—  Oui, parce que c’est une façon de produire un impact social positif sans surcoût pour l’entreprise. Nous avons déjà deux gros programmes en cours. Pour lever l’un des premiers freins à l’insertion qui est la difficulté d’accès à la mobilité, nous avons en France, au sein de notre réseau, près de 350 garages Renault solidaires. Ils permettent à des personnes en situation de pauvreté de faire réparer à prix coûtant leur véhicule, voire de bénéficier d’une location avec option d’achat adossée à un microcrédit pour en acquérir un neuf. Quant à notre fonds d’investissement Mobiliz Invest, il a déjà permis à huit entreprises innovantes de développer une activité à impact social positif avec l’aide de mentors Renault. Elles sont gagnantes, et nous aussi, puisque, avec elles, nous accédons à des projets très expérimentaux dans le domaine de la mobilité.

Quelle est la feuille de route pour la RSE Renault demain ?

—  En deux mots, nous allons accentuer notre mobilisation pour l’inclusion et la mobilité responsable. L’inclusion, c’est le contraire de l’exclusion : c’est développer la diversité, ne laisser personne au bord du chemin, qu’il s’agisse de nos propres collaborateurs ou de la société en général. C’est également aider à l’insertion, notamment par l’entrepreneuriat social et par l’éducation (au-delà des programmes actuels de la Fondation Renault). S’engager pour une mobilité responsable, c’est construire des voitures et sensibiliser les usagers au risque routier (notre programme couvre déjà 14 pays et nous commençons à le déployer en Chine). Et c’est aussi, bien sûr, produire des voitures en respectant l’environnement, sur l’ensemble de leur cycle de vie. Beau programme, non ?

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

lire plus

Chiffres clés RSE

Groupe Renault multiplie les actions de RSE à travers le monde

380

programmes RSE
dans le monde

Depuis 2000, et dans

35

pays est déployé le programme
sécurité et mobilité pour tous.

80

étudiants soutenus chaque année par
la Fondation Renault

3 497

salariés Renault porteurs de parts du FCPE
Fonds Commun de Placement Renault
Mobiliz Solidaire

42 %

de profils internationaux
titulaires de postes clés
en 2016

Renault rapport annuel 2016-2017

haut de page

Renault rapport annuel 2016-2017